EUROPE 2013-2019

Fondée en 2013, La JFD met à l’honneur et connecte les femmes qui s’emploient à révolutionner le monde grâce au digital. 

Ce rendez-vous annuel qui se déroule en Europe et en Afrique depuis 2019 a pour ambition d’inspirer, d’encourager les femmes à se révéler et à innover. Concentré de rencontres, de partages de savoirs et d’expériences, la JFD valorise avec bienveillance la synergie des talents et la prise d’initiatives de femmes et d’hommes d’aujourd’hui qui oeuvrent pour un monde meilleur, plus juste et plus créatif.

Les femmes ne sont représentées qu’à 28% dans les métiers du numérique alors qu’elles participent à l’élaboration de l’économie de demain. Seules 10 % des startups en France sont fondées par des femmes (2% dans l’univers du sport). Face à ces constats, la JFD a pour ambition de contribuer à l’accélération de la féminisation des entreprises en Europe et en Afrique grâce à la promotion de l’innovation au féminin, de supprimer de notre vocabulaire l’expression « briser le plafond de verre », d’encourager la discrimination positive, d’opter pour l’optimisme de la volonté et de faire émerger de nouveaux rôles-modèles, tout en célébrant les pionnières.

Le rendez-vous de l’innovation au féminin, depuis 8 ans

Favorise les relations entre les grands groupes et les startup pour créer davantage d’opportunités  de développement et de création d’emplois dans le numérique.  

Rassemble les grands acteurs économiques mondiaux autour d’objectifs communs pour un monde meilleur grâce aux nouvelles technologies. 

Sert de tremplin médiatique pour les femmes entrepreneurs et intrapreneurs et accélère la croissance et favorise  les synergies entre les entrepreneurs africaines et européennes pour bâtir des ponts entre l’Europe et l’Afrique. 

2013

1ère édition de la JFD Europe à Paris le 8 mars 2013 à l’occasion de la Journée Internationale du Droit des Femmes.

2014

Lancement du prix les Margaret.

Les Margaret, l’urgence de créer des nouveaux rôles modèles féminins dans la Tech. Après les Césars, les Oscars, Les Margaret, un trophée récompensant chaque année une entrepreneure et une intrapreneure, engagées dans le digital. Créé par la JFD en hommage à Margaret Hamilton, codeuse au MIT et pionnière de l’informatique moderne, le prix met en lumière une femme de l’ombre qui a pourtant révolutionné le digital. A l’image de Margaret Hamilton, les lauréates du prix sont des femmes engagées, inspirantes, qui participent à créer un monde meilleur.  Chaque lauréate du prix est telle une étoile qui vient s’ajouter à la constellation de femmes digitales, aux côtés de Margaret Hamilton. Après avoir rendu à César ce qui appartient à César, il est temps de rendre à Margaret ce qui appartient à Margaret.

2016

Lancement du JFD Club, marrainé par Delphine Ernotte, PDG France Télévisions, un réseau de plus de 400 femmes digitales à forte capacité d’influence. Le JFD Club, réseau exclusif de femmes digitales, entrepreneures et intrapreneures, architectes du monde de demain, entend représenter la pluralité du monde digital, de la start-up au grand groupe. Résolument tourné vers le futur, il propose de réfléchir et d’agir pour contribuer à construire un monde meilleur, plus créatif et égalitaire, en valorisant les initiatives des femmes du numérique.

2017

Inauguration du JFD Club en présence de Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations. Les membres de club se retrouvent tous les mois dans cet espace de 300m2 au coeur de Paris pour partager et réseauter à l’occasion d’événements et de soirées networking. Le club propose des rendez-vous networking d’un nouveau genre autour d’une programmation sans cesse renouvelée. Chaque mois, des événements exclusifs sont organisés : des happenings, des rencontres thématiques inspirantes, des expositions… mais surtout des moments d’échanges et de détente. 

Le JFD Club est né suite à la grande enquête de l’édition 2016 de la JFD :  « Le digital, quelles nouvelles perspectives pour les femmes ? », réalisée par La FrenchTech et Cap Gemini Consulting. Sa conclusion ? Le digital est désormais perçu comme une opportunité et un véritable levier d’émancipation professionnelle pour les femmes (93 %) et 74 % se dirigent pour cela vers le réseautage et la participation à des événements. Le club tient ici tout son rôle pour aider les femmes à comprendre l’importance du réseau.

Lancement national du mouvement sociétal : Les Chemises Blanches. La chemise blanche est devenue le symbole de l’entrepreneuriat au féminin en France. 

“Certes, les femmes restent encore minoritaires dans le milieu des startup, mais elles ont leur place et affirment leur présence. Si l’on continue à ne montrer que des rôles modèles masculins, nous n’aurons aucune chance d’augmenter la part des femmes dans le numérique. Pour atteindre l’équilibre entre les femmes et les hommes, pensons affirmative action (discrimination positive). “

Delphine Remy-Boutang , CEO the Bureau, JFD, Présidente du GEN France

2018

Création de la Fondation Margaret pour soutenir les projets de femmes engagées, notamment en proposant des bourses et des formations

pour les jeunes femmes souhaitant s’orienter dans les métiers de l’innovation et les sensibiliser à l’entrepreneuriat.

“80% des femmes entrepreneurs n’ont jamais suivi de formation”

(source : Étude “Elles changent le monde, part 1.”, réalisée en 2018 par la JFD, Capgemini Invent et la French Tech)